Comprendre que chacun doit forger l’anneau de sa mémoire

   

 

 

     Sous Influence

 

     La France, pour continuer à assoir son pouvoir en Afrique et mieux y piller les ressources, y a installé quand elle le pouvait, comme dirigeants et comme Nomentaklura, souvent, les pires dictateurs et débiles qui soient.

     Incompétents, stupides, inutilement cruels, tarés, devenaient de par l’appui des réseaux (Foccart, etc.) français : les présidents et les cadres de ces anciennes colonies.

     C’est à se demander s’il n’y a pas dans ce genre de démarche « françafricaine » comme un effet boomerang. Là où broyer ailleurs ce qui pourrait tenir debout revenait à s’abaisser aussi soi-même (et pas que spirituellement).

     Ainsi, les dirigeants français ont apparemment aussi ensuite été sous l’influence de ces « élites » africaines qu’ils avaient eux-mêmes promu : par l’argent qu’ils donnaient lors des élections françaises, par les conseils directs qu’ils leur donnaient, etc…

     Mais peut-être que « c'était fait exprès », et qu'au nom de la République, certains types humains et leur état d'esprit prédominent ainsi. Peut-on imaginer que, peut-être, l'argent public n'est parfois qu'un prétexte.

 

     Imaginons qu’en plus, un jour, l’Empire Américain, ou des extraterrestres, s’amuse(ent) à faire de même avec la France et l’Europe ?

     En imaginant cela : « On serait mal partis. »        

 

    (…) Les artisans de la thérapie de choc ont tous pour but d’effacer la mémoire. La mémoire, personnelle et collective, est, en définitive, le meilleur amortisseur de choc qui soit. »

  

                                                                  « Naomi Klein – La Stratégie du Choc »

 

 

 

     Elle m’a (un peu) traumatisé

 

     C’était une camarade-bourgeoise. D’ailleurs elle répétait sans cesse que son idéal était l’idéal bourgeois. Je vous jure, en général ça ne se dit pas, mais ça existe.

     Etait-elle folle, mais le genre de folie parfois de tout un pays ?

     Une personne en plus atteinte de « normalite » : absolument jamais de contestation, d’esprit critique, et toujours dans le conformisme le plus étroit, mais en fait…

 

dolls-315562_960_720.jpg   

     Elle m’a fait :

     « Mais on s’en fout !

     Mais on s’en fout, ça ne sert à rien de savoir si l’univers est infini, ou de savoir que la Terre a plusieurs milliards d’années, ou de savoir s’il y a eu des civilisations mystérieuses il y a déjà plus de 10 000 ans ! Cela n’est pas utile à la société.

      Tout ce qui compte, c'est que les hommes aillent au travail toujours avec le sourire, et toujours positifs, et toujours avec le menton volontaire, comme les américains ! »

      Elle a ajouté :

     « Dieu l’a dit : les États-Unis seront les derniers à tenir debout avant la fin du monde ! Les hommes sont bien les jardiniers de la Terre, non ? Au paradis, nous serons servis par des robots ! »

    

     En fait, c'est comme si elle m'avait prévenu : « Méfies-toi des insectes et de leur ambition cachée, secrète…, et de moi. C'est formidable, nous allons changer ta tête pour en mettre une toute neuve à la place. On peut te le dire, maintenant. Et ensuite, tout, tu vas faire pour nous. Tu vas même travailler ! ».

  

     God bless America (Dieu bénisse l'Amérique), d’accord, d’accord... Et moi je serais donc pour toujours un « Bon à Rien », un Outlaw (un hors-la-loi) sans foi ni  loi ? Mise en question. Explication. Je ne crois pas à la raison, à l’empathie y compris celle me concernant et à la franchise de presque tous mes congénères. Nul homme ne devrait être trop sage, et cela tombe bien : je suis un « faux sage ».

     Et j’avance, sous les regards courroucés… ? 

  

     C’est peut-être ça, l’arrière-goût de ce qui te regarde de si loin : qui te fait tout à coup hésiter sur tes mots ?? ! ? « Il n’y a que deux races, ou les faux, ou les vrais » : ok, ok, là encore. Ok, mais à laquelle suis-je censé appartenir ? 

 

  

  

 

 

 

   Comprendre que chacun doit construire l’anneau de sa mémoire

 

     Un homme sérieux, et sage confucéen, il me dit comme ça de ma bonne copine Géraldine, au moment où elle se teignait les cheveux en rose : « Toi, tu ne dois pas avoir accès à la culture, toute étudiante que tu es, on va t’enlever ta mémoire ! Il faut lui enlever la connaissance, la mémoire aux gens comme elle ».

     Dixit, il me l’a dit confié comme ça, et il y avait même dans sa voix un verdict qu’on sentait impitoyable.

     Et pourtant ils s’entendaient bien et Géraldine croyait même qu’ils étaient potes.

 

  

Jean Gabin - Maintenant Je Sais

 

     Aujourd'hui, plus d'un américain sur deux ne « croit » pas à Darwin et « croit » au contraire que la Terre a été créée il y a 7000 ans.

     Le problème, si tenté qu’il y ait un problème, c'est donc les gens,
quand ils nous sentent différents pour une histoire de couleur de cheveux, ou quand ils veulent nous faire rentrer leurs croyances « étonnantes » dans notre conscience perspicace, et dans notre propre mémoire, celle de l'IBM dans notre tête, de notre cœur, de nos tripes, du Feeling aussi.

 

      Giscard d’Estaing a dit, je cite : « L'Intelligence c'est la Mémoire ! ». Il faut vraiment être un Énarque ou quelque chose dans le genre pour croire que l'Intelligence c'est la mémoire, et être également atteint de « normalite ». Car je crois qu'il a dit cela au tout premier degré.

      Il n'a donc jamais essayé de comprendre et de savoir par lui-même, pour croire que l'Intelligence, et même que la mémoire de soi-même, ce n'est que « répéter » ? Et en disant cela, là, pourtant, il ne devait ni plaisanter, ni même tenter de jouer à l'escroc intellectuel...

       (Il est vrai que les hommes politiques sont un peu mi-truands mi-curés. Ne leur fais jamais confiance.)

 

     Les gens, ils sont un peu comme dans ces antiques contes russes où une ville sort d’une « boite russe » magique et s’étale dans la steppe, et où des escouades de soldats arrivent en renfort à chaque coup de sifflet magique...

    

     « Ils posent dans leur ensemble un intéressant problème métaphysique, dans le genre : les contes de fées existent-ils vraiment (et avec eux les fameuses grenouilles transformées en citoyens charmants – mais dont le « fond » persiste et demeure, en même temps qu’un certain goût pour les mouches – vous comprenez ??) ??? »

 

     C’est bien possible aussi et il n’y a pas de problème. C'est juste des paramètres qu'humainement parlant, pour l'instant en tous cas, j'avoue que « je sais que je ne sais pas ».

 

     Juste :

 

     « Comprendre que chacun doit forger l’anneau de sa mémoire. »                                            

                                                                      (Philippe de Villiers)

 

 

 

                                                                         Odal GOLD

 

                                                                         www.odalgold.com

                

 

 



27/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion