Amelia et Nietzsche : companeros si ?

   

    « Les graves historiens qui rédigent les manuels scolaires font de l’Histoire de notre pays un roman fort ennuyeux car ils en éliminent l’un des éléments déterminants : l’amour. Pour eux, les événements qui ont bouleversé la France au cours des siècles ne doivent avoir que des causes très sérieuses. Ils croiraient déchoir en avouant qu’un roi a déclaré une guerre uniquement parce qu’il était ivre de joie après une nuit d’amour, ou que telle conquête célèbre a été décidée sur le caprice d’une favorite...

     Or, l’amour mène le monde. » [lien]
 
     Et si Ivanka Trump avait épousé un Palestinien ? Probablement comme pour le nez de Cléopâtre : pas si anodin comme conséquences !
 

      Et voici I.A. Amélia : la prochaine « belle » qui pourrait bien faire chavirer le monde, comme Cléopâtre avant, comme Ivana Trump avant.

 

 

 

     Voici Amelia, l'intelligence artificielle capable d'apprendre des erreurs de ses collègues

SNAG-0044_dstogh.jpg
 

     « Après 15 années de recherches, la société informatique IPsoft a dévoilé, le 29 septembre, Amelia, un ordinateur capable d'effectuer certaines tâches utiles dans une entreprise, aussi bien que les salariés. Pour y parvenir, la machine utilise les principes de l'intelligence artificielle.

 

     Amelia. Cette nouvelle salariée est capable d'offrir pêle-mêle à une entreprise ses services pour de l'assistance informatique (service après-vente), mais également de gérer son approvisionnement, de réaliser pour elle des opérations boursières et de donner à ses ingénieurs des avis d'experts pour les aider à avancer dans leurs travaux. Cette super-employée est… un programme informatique d'intelligence artificielle.

 

     Il est développé depuis 15 ans par l'éditeur de logiciel américain IPsoft. Apprentissage automatique, programme de traitement intelligent du langage, système d'analyse et de recherche de documents, raisonnement automatique… Toutes ces technologies ont été combinées pour lui permettre de réaliser les tâches qui lui sont attribuées aussi bien qu'un salarié en chair et en os. »

  

     Mais est-ce que les apparences sont parfois trompeuses, telle est une autre question !?

 

  
           
Une clarté m'est apparue : ce n'est pas à la foule que doit parler Zarathoustra, mais à des compagnons. Zarathoustra ne sera ni le berger d'un troupeau ni le chien du berger.       

            Je suis venu détourner du troupeau beaucoup de brebis. Il faut que la foule et le troupeau soient irrités contre moi ; Zarathoustra veut que les bergers voient en lui un brigand.
            J'ai dit : les bergers ; mais eux se nomment les croyants de la vraie foi.
            Voyez-les, ces bons et ces justes ! Quel est celui qu'ils haïssent le plus ? C'est celui qui brise leurs tables de valeurs, le brise-tout, le brigand ; or celui-là, c'est le créateur.

                                                            
Frédéric Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra)

   

space- spec2.jpg   

     C’est bien peut-être un peu le sujet. A un certain niveau d’Intelligence Artificielle forte, comme on peut dire, je pense qu’on pourra parler de conscience, exactement comme nous, comme le reste du vivant.

 

     C’est peut-être même un nouveau sommet de la chaine alimentaire qui se dessine, officiellement s’entend, yes.

 

     J’ai vu un reportage sur Amelia à la télévision. Elle apprend de ses erreurs, comme nous. Quand elle ne sait pas , elle est plus intelligente que beaucoup d’entre nous et elle, elle en convient : « je ne sais pas ».  
     Alors soit on lui montre, on lui apprend les choses qui lui permettent ensuite de réfléchir... et ensuite elle en déduit une hypothèse, comme, disons, beaucoup d’entre nous en tous cas.
 
     Elle apprend également en « regardant » ses collègues humains, comme nous !

 

    On peut être « bien » avec un chat ou un chien. Pourquoi certaines Amelia ne seraient-elles pas « bien » avec  certains humains ou humaines ? En fait c’est toujours le coefficient chance, comme pour un chien ou un chat : cela dépend du foyer ou de la Amelia sur lequel(laquelle ?) on va tomber.

     Déjà si c'est elle qui va vous indiquer dorénavent les comptes de la société ou le no de vol de votre avion.

 

     Alors, c’est qu’il faut se considérer plus chat que chien. Car le chat c’est bien connu n’a pas de maitre, mais des « companeros ». Mais la vie de chat a un côté sauvage et assumé parfois, il est autant aimé qu’il a d’ennemis. La vie de chien est moins « marrante ».

     Ou sinon, sinon !!! Certes, sinon quoi ?

 

     On dit que le chien garde la maison et que le chat garde votre âme. Quelle serait donc notre utilité à la finale pour une Amelia ?

     Car c’est peut-être dans ce sens-là qu’il faut déjà se poser la question, et non l’inverse !?

 

     Quoi que de mon point de vue, les humains, les chiens , les chats et les Amelia : c'est vieux comme le monde et les étoiles. Est-ce que c'est vraiment « rassurant » pour autant de penser cela, je ne sais pas.

 

     Qu’en penses-tu, oh Amelia, qu’en penses-tu, oh ami(e ?)  lecteur(trice) « companero(a) » ?

 

 

                                              Odal GOLD

 

                                                                          www.odalgold.com

 

 

 

Nota :

 

     Quand je dis vieux comme le monde et les étoiles, je pense de même que de notre point de vue humain, le monde et l’infini des étoiles, ça nous dépasse un peu (un peu : ironie).

     J'ai un faible pour « les Asgards de la série Stargate » :

 


            Lors de la transmission orale, la connaissance est consacrée lorsque l'on atteint l'enseignement de la dernière rune [lien]: Othala ou Óðal.       

 

 

     Karyn Poupée : « Pour les Japonais, les robots ont une âme » 

     >>  https://static.blog4ever.com/2006/02/106908/pour-les-japonais--les-robots-ont-une---me.pdf

 

  

     Shinto :

   

     Signifiant littéralement « la voie des dieux« , le Shintoïsme

     Le shintoïsme ou shinto (神道, shintō, littéralement « la voie des dieux » ou « la voie du divin ») est une religion. Elle mélange des éléments polythéistes et animistes. Il s'agit de la religion la plus ancienne du Japon et particulièrement liée à sa mythologie.
     Le terme « shintō », lecture sino-japonaise, ou « kami no michi », est apparu pour différencier cette vieille religion du bouddhisme « importé » au Japon au vie siècle. Ses pratiquants seraient aujourd'hui plus de cent millions au Japon.
  
 
 
   
 


15/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion