Tatoo : à l’encre bleue dessiné

 

     Me concerne moi non plus : les frontières être du bon côté de l’Axe du Bien, ou à défaut, d’une Porte bienveillante de Temple Vajrayāna.

     De quoi devenir fou trop empathique hypersensibilité embarrassante : ou au contraire le côté obscur de l’argent où il n'y a rien de tendre, ou bien « que je touche la misère pour respecter l’argent » (dixit Johnny).

     Du côté obscur de l’argent et de ce qui va avec : ce qui ne tue pas rend plus fort, et tout autant empathique, et même comme avec un supplément d’âme.

     Des expériences de mon Karma, c’est plutôt ce que j’aimerais en retenir.

     C’est aussi la force du Blues : des mains noires lui donnèrent le jour (j'en reprends, des bouts de chansons, dans cet article !).

     Mais « L’un n’empêche pas l’autre, tu as raison ! », dixit un camarade de comptoir au bar-tabac d'à coté.

 

     Des symboles et des logos pour m’immuniser de nouveau contre les symboles et les logos des multinationales et des ruches Modernes ; car comment ne pas croire aux frontières de l’argent aussi, et en même temps comment ne pas croire que mon esprit – qui est la main de mon vouloir – ne puisse voler et vole bien « au-dessus » de ces frontières.

     Symbolique du « au-dessus » et du ciel.

 

 

Etienne Daho : "Epaule Tatoo"

 

     Comment dans la nature aux millions d’arbres feuillues : j’ai été exposé au rite d’initiation tribal, à la morsure de quelques fourmis rouges, nu et allongé dans la fosse du Passage Rituel.

     Et maintenant avec quelques feuilles médicinales et couvertes de symboles de logos et de hiéroglyphes, « venant des miens » aussi, et de plantes et d’arbres, dans la forêt feuillue et dans la ville extra-moderne : de me soigner je tente.

 

     Mais ainsi je ne fais que m’imaginer ce que le Docteur Livingston, oui il le sait bien lui, ce passage à l’âge adulte dans « la Tribu ». Mais même lui n’ira pas plus loin, dixit Bashung dans sa chanson intitulée « Malédiction » !

     Mais je ne fais que m’imaginer, peut-être, car je suis ma Tribu à moi tout seul.

     Je ne suis même pas mythomane questions femmes, questions fric, question grade, question Rite Initiatique. Mais il y a quelque chose en moi qui ne tourne pas rond, rond. Juste assez de fantaisie pour ne pas me noyer dans le quotidien, qui a parfois comme un air de pesanteur ?

     Peut-être que c’est bien que je ne sache pas moi-même ce que c’est.

     « Tu n’es pas mieux que les autres ! »

     Tel est le son de ma Timbale, que j’ai reçu dès la naissance, avec dessus gravé mon matricule et les  Runes de Feu.

     Tel est le son de ma Timbale un peu bol chantant :

 tattoo-990098_960_720.jpg

« Là, sur sa peau gravée, à l’encre bleue dessiné

     Da dap dap dap

     Là, sur sa peau gravée, un tatoo bleuté

     Audace, indécences exigées

     Blocus pour qui souhaite s’immiscer

     Le night club où le jazz est prisé

    Rictus crispé pour qui s’fait jeter

     Vous avez sollicité, mes bas instincts suscités… »

 

                                        (Etienne Daho)


 

     A la télévision, les journalistes disent que la Démocratie est le moins pire des systèmes des pouvoirs. Après ils disent on peut peut-être faire aussi comme en Allemagne où le Pouvoir est à moitié constitutionnel à moitié chez les parlementaires.

     Et quand ces journalistes ils prononcent le mot « Pouvoir », ils ont le geste caricatural oh combien, et singulier, avec le bout de leurs doigts de mimer qu’ils palpent de l’argent.

     Mais moi je le sais bien qu’ils ces journalistes pensent aussi au sexe au mollet de petite femme qui peut rendre également fou parfois.

      Kali la « Noire » femme de Shiva, elle brûle ainsi les cœurs façon SM, et elle fracasse tout autant les crânes de ses ennemis.

     Hermès le dieu des commerçants et des voleurs, c’est un peu notre normalité Grecque là-dedans, la normalité de surface si l’on peut dire. Chez les Grecs, il s’appelait Hermès, alors que dans la même Antiquité, plus au Nord, on le nommait aussi Odin Wotan, le même. 

     Autrefois, on disait, « Hermès passe », comme chez les chrétiens on dit aussi « un Ange passe » ».

     Hermès passe.

 

     Bon, et bien, si la République avec un grand R ce n’est que ça.

     Des gens « civilised domestiqués et auto-domestiqués », retors filous et dénués de toute pitié.

     Et des mercenaires non payés, qui à chaque fois n’en reviendraient pas, au sens propre comme au sens figuré, de tant de vilénie, s’ils n’y prenaient garde.

     Et bien moi, si la République avec un grand R, ce n’est que cela : moi, mercenaire non payé, se sert de même.

     Et tous les pti’ tatouages que j’ai dans mon pti’ cœur tout mou, et même des comme un schlass bien caché. Et même des qui se voient pas du tout.

 

     Peut-être comme les codes de la société, en faut-il parfois ?

     En tous cas, moi dans cette société-là, dont je n’ai rien à dire, dont je n’ai pas à me plaindre, comme un pirate bien sympathique je mène ma petite barque.

 

      « Chacun fait ses choix dans la vie, certains abusent et déraisonnent,

     Mais pense à toi, tu sais c’que tu as à faire alors bat-toi,

     Pour mener à bon port, la barque dans laquelle tu t’embarqueras

     Souvent, on teste, parfois on perd le contrôle,

     On cherche son domaine, son caractère et son école… »

                                                                   (Tomawok)

 

     Et même quand les aminches les potes les collègues les gars de ma Tribu, ils me donnent des conseils : « Attends donc les autres navires ennemis pour tirer ! », et bien « moi, l’animal qui connait bien la musique, je fais tirer ma bordée juste comme il faut »)

     Cause « Chacun fait ce qu’il lui plait ! » mon crédo est.

     Gentil parmi les hommes, certes.

     Et comme presque toujours, j’ai bien fait de n’en faire qu’à ma tête, c’est toi qui avait raison !

 

 

 

                                                                         Odal GOLD

 

                                                                         www.odalgold.com

 

 

 

 

 



29/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Espace de gestion